Les Astuces de Couture

 

Le conseil du mois

Aiguille double: les 2 bobines ou 1 bobine et une canette doivent défiler dans des sens (opposés (différents) pour que les fils ne s’enroulent pas ensemble

 

 

 

Donnez-nous vos astuces et posez vos questions sur notre forum..

Une vidéo du concours à visionner et une autre où Nicou vous montre comment faire un joli nœud !

N°1: Calcul des métrages: des conseils pour déterminer les métrages nécessaires à la réalisation d’une jupe, d’un corsage, un pantalon etc…Imprimer

N°2 : La machine à coudre. Quelques conseils avant d’acheter une machine à coudre.
Les canettes et le choix des fils et des aiguilles . Apprenez à connaître votre machine avant la première leçon: devenir à l’aise avec votre machine avec « le carré magique ».

N°3 : La jupe circulaire, simple à réaliser

N°4 : Les tissus stretch ou comment les travailler aisément.
Comment faire un patron pour tissu extensible? voyez ICI.

N°5: La surjeteuse. Une machine particulièrement adaptée aux tissus actuels et aux loisirs créatifs.
Si votre surjeteuse ne fait pas le recouvrement, pour refaire la couture au bas d’un T-shirt par exmple, faire un surjet 3 fils au bord puis faire un rempli de 2cm environ et piquer avec une aiguille jersey (stretch) de part et d’autre du surjet en agrandissant un peu le point. Sur l’endroit le rendu sera comparable à la confection.

N°6: Les commandements de la couturière en commençant par le matériel.

N°7: Pour mieux comprendre les explications données dans les patrons, quelques notions de vocabulaire utilisé en couture.

N°8: Faire des fronces régulières et sans pied spécial: pour cela, dérégler la machine en allongeant le point au maximum, diminuer la tension du fil supérieur et piquer sans point d’arrêt aux extrémités. Ensuite, il suffit de tirer le fil de canette et les fronces se forment. Lorsque vous avez obtenu la bonne longueur de fronces, mettre une épingle perpendiculairement à la piqûre à chaque extrémité et enroulez les fils autour en formant des « 8 ». Il ne reste plus qu’à les répartir régulièrement.
Il est recommandé de faire 2 rangs et de piquer entre les deux; les fronces n’en seront que plus belles!

N°9: Les tissus enduits , les tissus fluides, le cuir et leur travail spécifique.

N°10: La piqûre nervure ou piqûre cheveu, est réalisée au plus près du bord du tissu.
Pour la réaliser vous pouvez vous servir des repères du pied de biche, mettre un pied ganseur pour vous guider au plus près du pli et, si votre machine le permet, déplacer l’aiguille.
Astuce: utilisez une aiguille double et n’enfilez que celle de gauche; la droite servant de guide au ras du tissu.

N°11: Se fabriquer une table de coupe à peu de frais. Utilisez une table de repassage suffisament grande et stable sur laquelle vous poserez une plaque de mélaminé de 75cm x 150cm environ. Une bonne hauteur pour éviter le mal de dos (90/95 cm environ selon votre taille)..

N°12: Les jupons, tournure, crinoline, paniers des modèles simples à faire.

N°13 : Ouvrir une boutonnière avec un découvite sans risquer de la déchirer au bout.
Mettre perpendiculairement une épingle à l’extrémité de la boutonnière puis piquer l’embout du découvite à l’autre extrémité et ouvrir. L’outil butera ainsi sur l’épingle et évitera toute déchirure au-delà du bout.

N°14 : Préparer son patron. Vous allez apprendre à reproduire votre patron à partir d’un croquis à échelle réduite.

N°15 : Pour mieux comprendre les explications données dans des documents rédigés en anglais: lexique anglais/français,orienté costumes et couture à imprimer.

N°16 : La pose des bolducs sur votre mannequin avant de passer au moulage.

N°17 : Calculer la taille d’une boutonnière et des passants. Si votre machine à coudre n’est pas équipée du pied spécial qui détermine la longueur de la boutonnière à partir du bouton, pour calculer la bonne longueur à faire il faut mesurer le diamètre du bouton et y ajouter l’épaisseur du bouton pour obtenir la bonne taille.Même procédé pour calculer la largeur des passants d’une ceinture ( largeur ceinture + épaisseur).

N°18 : Reconnaître vos aiguilles: Pour retrouver la taille et la sorte d’aiguille que vous avez montée sur votre machine il est très difficile de lire son numéro sans l’aide d’une loupe; c’est pourquoi il peut être utile de les marquer. Comment?
Je vous suggère de peindre la talon selon un code de couleurs que vous aurez décidé; par exemple en violet pour les stretch, bleu pour les jeans, rouge pour les microtextiles etc….et le bas du talon d’une autre couleur pour la taille, 70, 80 90 etc .
De plus quand vous les rangez dans leur boite, ne mélangez pas les neuves avec celles qui ont déjà servi ; par exemple mettez-les toujours à droite dans la boite, celles de gauche étant les neuves.

N°19: Recouvrir votre mannequin: pour une exposition de robes de mariées, il me fallait des mannequins noirs, j’ai donc habillés ceux que j’avais avec des cols roulés moulants en stretch noirs dont j’avais coupées les manches à la surjeteuse (prix de revient moins de 4 €).

 

N°20: Faire des fleurs pour décorer vos sacs, vos costumes: voici deux façons de faire. Lire la suite…

N°21 : Le matelassage: pour certaines créations vous devrez matelasser votre tissu. Il faudra préparer deux ou trois rectangles de mêmes dimensions, un ou deux avec une cotonnade et un autre avec de la ouatine; superposer les deux et les épingler soigneusement du centre vers l’extérieur. Faire les piqûres du centre vers l’extérieur (en allongeant légèrement le point si nécessaire) en losange, chevrons ou autre dessin et en fonction de l’imprimé de la cotonnade. Complet avec photos pour les adhérents.

N°22 : Un autre exercice pour s’entraîner à piquer régulièrement avec une machine à coudre: sans fil, sur une feuille de papier à petits carreaux, piquez en suivant les lignes (vous obtiendrez plein de petits trous qui vous montreront si vous piquez droit ou pas). Ensuite, prenez une feuille sans carreau et piquez en essayant de garder le bord de la feuille au bord du pied presseur. Faire ainsi plusieurs lignes parallèles distantes d’une largeur de pied.

N°23: Coulisses pour baleines: pour glisser facilement des baleines dans une coulisse passant au travers d’une couture sans buter dans les ressources de couture, fixer celles-ci ouvertes en apposant un morceau de vaseline fine avec un fer. Ainsi vous n’aurez pas à poser de coulisse extérieure en sergé.

N°24: Une finition originale: pour une encolure, un bas de manche ou autre, faire un rempli de 2 cm environ et le piquer avec une aiguille double. Ensuite faire un  point cocotte au bord. Pour nos adhérents, toutes les piqûres et les finitions ici.

N°25: Fausse couture rabattue: avec surjeteuse sur tissu épais entre autre. Mettre les deux pièces  endroit contre endroit, assembler avec une surjet 3 ou 4 fils; repasser la couture vers un coté sur l’envers. Surpiquer sur l’endroit avec une aiguille jumelée (écart 4,6 ou 8mm) et allonger un peu le point.

N°26: Sécurité surjeteuse changer ou remplacer une ou des aiguille(s): sur certaines machines il n’est pas possible de basculer le pied de biche pour faciliter le montage/démontage des aiguilles. Donc je vous suggère pour éviter que l’aiguuille qui vous échappe -même en utilisant la pince brucelles- ne tombe dans les entrailles de la machine,de glisser un morceau de carton ou de tissu sur les griffes pour plus de sécurité si un outil spécial ne vous a pas été fourni.

N°27: Confection d’une étiquette bagage en forme de flamme rouge de dimensions 13 cm X 3 cm terminée. Pour la confectionner, un morceau de coton rouge épais 15cm X 8cm coupé en rectangle; du fil rouge et à broder blanc ainsi qu’un œillet métallique et un anneau.Réalisation: Piquer le rectangle à 1cm du bord et retourner sans oublier de dégager les angles. Surpiquer au fil blanc tout autour à 0,5 du bord avec un point bourdon puis poser l’œillet à une extrémité avec l’anneau.

N°28: Le carton aide mémoire pour votre surjeteuse.

N°29: Comment piquer les pinces. Une pince simple (triangulaire) se pique toujours du bord vers la pointe en terminant dans le vide. Ne pas faire de points d’arrêt à l’arrivée mais laisser courir le fil et arrêtez-les à la main; ainsi vous n’aurez pas de bec. Pour une pince en « lozange » Piquer en deux fois: démarrer la piqûre au milieu vers les bords.

 

N°30: Le pied pose de biais: c’est génial pour coudre un biais à cheval en une seule opération sur des tissus pas trop épais. Comment l’utiliser et une vidéo de démonstration ici

N°31: Comment faire un bâti machine avec une machine simple: régler la longueur du point au maximum, diminuer la pression du pied à 1 si c’est possible avec votre machine et légèrement desserrer la tension du fil de bobine.

N°32: Astuce surjeteuse: pour enfiler du fil mousse facilement sur vos boucleurs, fixer un morceau de fil ordinaire à l’extrémité avant de passer dans le trou du boucleur. Tirer doucement jusqu’à ce que le fil mousse apparaisse au-dessus des griffes.

N°33: L’été arrive et vous voulez supprimer les manches d’un modèle de corsage ou de robe. Il sera judicieux de le réhausser le sous-bras de 1cm environ afin que l’emmanchure ne baille pas sous le bras. de plus l’aisance du buste pourra être réduite.

N°34: Pour découdre une bordure de surjeteuse, utilisez un découvit et coupez les 2 fils des aiguilles (tous les 4/5 cm environ) en commençant par celle de droite. Tirez les fils, ensuite ceux des boucleurs se déferont tous seuls!

N°35: Faire une piqûre jersey sans utiliser de point spécial:
Si votre machine ne possède pas de point spécial élastique pour piquer du jersey, vous pouvez faire un point zigzag allongé qui conservera l’élasticité du tissu.Pour le réglage une suggestion de réglage (à adapter à votre machine).
Point zigzag  largeur (width) 0,5 et longueur (length) 2,5 à 3,0 avec une aiguille spéciale jersey.Une astuce d’Evelyne

N°36: Comment piquer dans du « teddy », un tissu doux utilisé pour les turbulettes par exemple. Ilpeut être utile de diminuer la pression du pied et éventuellemnt d’utiliser un pied à rouleau avec un point un peu allongé.

N°37: Un tuto de trousse que katia vous a trouvé sur le site »le grenier d’Orely », le pdf ici.

N°38: Utiliser une pince Kam. Voici ce que j’ai trouvé pour vous sur le blog de Cousettes by-iaoraNanou.

N°39: La piqûre dans un angle: pour une couture solide, 1 cm avant d’arriver à la pointe d’un col par exemple diminuer la longueur du point jusqu’au bout, piquer l’aiguille dans le tissu, tourner et continuer la piqûre à petits points sur 1 cm puis revenir à la longueur normale du point. Avant de retourner, n’oubliez pas de dégager la couture pour obtenir une pointe fine.

N°40: La piqûre dans un tissu épais: Piquer un ourlet épais avec une machine à coudre est assez difficile lors du passage des coutures côtés du fait de nombreuses épaisseurs. Sur de nombreuses machines modernes vous avez un pied zig-zag  équipé d’un bouton de nivelage ou anti-bascule. Vous allez apprendre comment l’utiliser ici et vous pouvez le voir sur YouTube. Si vous ne possédez pas ce type de pied, vous trouverez aussi une astuce pour passer les endroits difficiles.

N°41: Couture à la main: Pour déterminer la longueur de fil nécessaire lorsque vous enfilez votre aiguille; prévoir environ 2 fois la longueur de la couture tout en restant raisonnable! Si l’aiguillée est trop importante, le fil s’emmêlera